14 août 2022

MALI-1er CONGRES ORDINAIRE DU MPM : Les militants renouvellent leur confiance à Hadi Niangadou pour un nouveau mandat

MALI-1er CONGRES ORDINAIRE DU MPM : Les militants renouvellent leur confiance à Hadi Niangadou pour un nouveau mandat
Les travaux du tout premier congrès du parti Mouvement pour le Mali se sont tenus, ce samedi, 17 octobre dernier au Centre International de conférence de Bamako (CICB). C’était un cadre pour le parti de faire le bilan de ses deux ans activités. A cet effet, Le congrès a réuni les partisans et les partis politiques amis du MPM au cours duquel le président fondateur M. Hadi Niangadou a été reconduit par ses pairs.
Ils étaient : ADEMA, CODEM, URD, ASMA, MPR, FARE, parti Emergence du Mali, PRPM Fasoko, ADP- Maliba entre autres à répondre à l’invitation du parti Mouvement pour le Mali. Tous ces partis politiques ont appréciés la politique d’intervention du parti tout en manifestant leurs soutiens au jeune parti MPM.
A l’entame de ses propos, le secrétaire général du parti, Dr. Ousmane Sacko a fait mention sur l’émergence du parti qui selon lui, a fait son premier entré politique à Mopti en mai 19 mai 2018. Cette forte avancée du MPM avec sa devise : Mali ko ye yèrè ko ye le procure aujourd’hui au rang des grands partis politiques, implanté à travers le pays. Pour lui, le MPM est un jeune parti qui a fait sa première participation aux élections législatives et qui occupe aujourd’hui la quatrième force du parti politique au Mali.
Dans son discours pour circonstance, le président du parti M. Hadi Niangadou s’est prononcé ainsi : « Les statuts nous obligent de tenir ce congrès. C’est pourquoi, nous sommes là aujourd’hui. Responsables que nous sommes, nous avons le souci de la sécurité de notre pays. Nous vivons une situation difficile au centre de notre pays, le village de Farabougou, de Sokoura Bankass et tant d’autres souffrent de cette insécurité » a-t-il souligné.
Le parti Mouvement pour le Mali, dit-il, a été créé il y a deux ans. Et d’ajouter que son émergence est due à l’engagement sans faille de ses militantes et militants qui se sont donnés au travail. De ce fait, il a remercié ses militants pour leur disponibilité.
Par ailleurs, il a félicité les nouvelles autorités de la transition, notamment, le président de la transition, le 1er Ministre et son Gouvernement. « Conscient des difficultés de la mission, nous souhaitons que ça réussisse pour le Mali » a laissé entendre.
Tout en invitant la classe politique à la retenue. « Evitons les calculs politiques et politiciens, afin que nous soyons unis autour de ce que nous avons en commun, je veux dire le Mali. » a-t-il conclu
Sitan Koné