14 août 2022

MALI: C’est avec un immense honneur que nous tenons la quatrième édition du festival international M’Bolon de Kolondiéba, FestI M’Bolon 4.

MALI: C’est avec un immense honneur que nous tenons la quatrième édition du festival international M’Bolon de Kolondiéba, FestI M’Bolon 4.

Placée sous le haut parrainage du Général de brigade Kéba Sangare, gouverneur de la région de Bougouni, cette édition est celle de la célébration de l’inscription des pratiques et expressions culturelles liées au M’bolon au patrimoine immatériel mondial de l’Unesco, nécessitant une sauvegarde urgente.

En d’autres termes, elle vient magnifier cette reconnaissance des efforts collectifs que nous avons consentis tous ensemble pour révéler au monde entier les spécificités exceptionnelles du M’bolon en tant qu’instrument de musique traditionnelle de notre terroir mais également comme marqueur de notre identité, de nos us et coutumes que nous partageons avec toutes les civilisations agraires au Mali, en Guinée, en Gambie, en Côte-d’Ivoire, au Burkina Faso, etc.

Avec pour thème, conflits communautaires, paix et cohésion sociale, le FestI M’bolon 4 joue pleinement sa partition dans l’œuvre de rassemblement national. Comme à l’accoutumée cette contribution se traduit par des prestations artistiques, des conférences débats au tour de ce thème. Les principales innovations introduites cette année consistent à proposer d’une part, une course de cyclisme pour ouvrir le festival à l’issue de laquelle 10 cyclistes reçoivent un prix et, d’autre part un grand match de football pour clore le festival.

Le travail bien fait, la bravoure, la communion, le don de soi, sont les valeurs prônées par le M’bolon d’où notre attachement à cet instrument qui a toujours animé nos cérémonies festives et rituelles et, qui sert surtout à galvaniser les leaders d’exception et les cultivateurs lors des périodes de cultures et de récoltes depuis le XI siècle.

À l’instar des précédentes éditions, le FestI M’bolon 4, matérialise la conviction selon laquelle la préservation de ces pratiques et expressions culturelles liées au M’bolon désormais patrimoines immatériels mondial passe par leur promotion notamment par l’organisation d’activités culturelles à vocation internationale, l’adhésion des jeunes et des couches populaires aux valeurs qu’il promeut mais aussi par la présence du M’bolon à toutes les cérémonies, manifestations et colloques auxquels nous participons.

C’est également une édition d’hommage et de remerciement aux maitres hors pairs du M’bolon que sont Dramane Zé de Tintiri dans le Yorobadougou, M’Bolon Seydou de Kolondiéba et à travers eux tous les initiés au M’Bolon, l’ensemble des communautés et des acteurs culturels qui ont tenu à la fois à le préserver et le valoriser, de même que tous les partenaires et anonymes qui nous soutiennent au quotidien.

Permettez nous de faire une mention particulière pour l’Association Mbolon, l’ARKOD, KSSD Club des Amis de Sidiki N’fa Konaté, l’Association pour le Développement des Idéaux de Djiblena N’Fa, Amicale Bougouni Yanfolila Kolondièba (ABYK), Association pour le Développement de la Région de Bougouni (ADRB), l’ensemble des autorités administratives et des élus locaux de la région de bougouni.
A tout seigneur tout honneur, tout le mérite revient aux populations de Kolondièba et d’ailleurs dont la culture est ainsi ouverte sur le monde, reconnue et célébrée.

Il convient également de remercier et d’exprimer toute notre gratitude à la cohorte qui a joué un rôle de relais au niveau international et rendu possible ce plébiscite du M’Bolon au niveau mondial à commencer par la Direction nationale du Patrimoine culturel du Mali et à travers elle, les équipes précédentes et actuelles du ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, la Délégation permanente du Mali auprès de l’UNESCO à Paris, et le comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

En marquant le coup avec le FestI M’bolon 4, qu’il plaise à Dieu que la consécration mondiale des pratiques et expressions culturelles liées au M’bolon en tant que patrimoines immatériels nécessitant une sauvegarde urgente permette de dégager plus de moyens pour soutenir à la fois les activités qui assurent sa promotion et finalement aux joueurs de M’Bolon et aux différentes troupes de mieux vivre dignement de leur art.

Édition après édition, qu’il nous permette de valoriser notre culture et par ricochet notre terroir.

Pour le Président du festival international M’bolon de Kolondiéba, Honorable Dr. Sidiki N’fa Konate

Pour Kolondiéba et pour le Mali 🇲🇱
Ensemble le développement est possible.

#Toujours_au_service_du_public