14 août 2022

MALI: En fin Soumi champion  est libre

Soumaila Cissé a été libéré  après six  mois et 15 jours de captivité entre les mains des terroristes au Mali. Ila été enlevé le 25 mars 2020 près de Koumaira vers 16 h dans la région de Tombouctou, circonscription  de Niafunke où il menait  campagne pour les législatives 2020. Il a disparu dans la nature sans trace ni aucun signe de vie. Beaucoup pensaient qu’il était mort. Puisque même quelques mois après sa disparition aucun groupe terroriste n’avait revendiqué son enlèvement. Chose qui a longtemps parue etrange, car les terroristes ont toujours revendiqué leur prise d’otage qu’ils jubilent le plus souvent comme un trophée. Dans le cas de Soumaila Cissé, la seule personne qui avait assuré qu’il est en vie et qu’il sera bientôt de retour est l’Ancien président Ibrahim Boubacar Keita, faisant renaitre l’espoir auprès des maliens, sa famille et ses amis politiques. Mais très tôt, la rumeur sur la mauvaise foi du président déçu et de la France se font de plus en plus entendre. Comme par enchantement, à peine les nouvelles autorités mises en place quelques jours, que Soumaila Cissé est enfin libéré ainsi Sophie Petronin, l’humanitaire Française enlevée en 2016 à Gao et deux autres Italiens. « Depuis l’investiture du président Bah N’Daou, le vendredi 25 septembre 2020, le lendemain seulement les ravisseurs m’ont appelé  pour faire une vidéo de signe de vie. Et depuis le 05 octobre 2020 m’ont dit que je suis libre », a déclaré Soumaila Cissé. Avant d’ajouter « je n’ai jamais été violenté ni physiquement ni verbalement, j’ai suivi toutes les manifestations et les mobilisations, j’ai écouté RFI et le journal de 13 h de l’ORTM. Je recevais les messages de mes enfants toujours qui m’ont demandé d’être fort pour eux, et qu’ils sont forts pour moi », a annoncé le désormais ex otage.

Amadou Sala Touré