14 août 2022

MALI-Enquête : Gestion des déchets plastiques

MALI-Enquête : Gestion des déchets plastiques non recyclés à Bamako un danger pour lenvironnement
Les sachets plastiques sont beaucoup plus utilisés à Bamako dans la capitale malienne. Ils sont utilisés par la population dans presque tous les achats de biens (plats, habillements, fruits et légumes) Mais après utilisation, Il n y a que 48% des ces sachets plastiques qui sont entretenus ou recyclés. Le reste des 52% inondent les rues où sont brulés après le ramassage. Cela contient une menace pour lenvironnement.
Bamako la capitale malienne est lune des villes de la sous-région où les sachets plastiques sont plus utilisés par les habitants. Difficile de tourner le regard dans les rues sans tomber sur un sachet plastique abandonné après son utilisation. Ils sont même parfois jetés sur les voies publiques, cela bien même en présence des autorités compétentes. Cest une pratique courante qui ne semble encore gênée personne. Ni les aspects environnementaux, encore moins les risques dinondations que peuvent causés ces sachets plastiques pendant lhivernage ninquiètent la population.
Comment une telle pratique dangereuse pour lenvironnement est-elle devenue courante au Mali ?
Cette problématique trouve cruellement sa réponse dans deux situations. La première, est lexcès de lincivisme et labsence effective de la citoyenneté. Les gens nont aucune notion de la citoyenneté et nont reçu aucune sensibilisation sur la protection de lenvironnement pour combler ce vide béant. Par conséquent, ils agissent et réagissent selon ce que dicte leur instinct. Dans les lieux publics, services, marchés, ménagesles sachets plastiques sont jetés comme ils sont utilisés. Sur cinq (5) ménages au moins trois (3) pour ne dire tous ont leur poubelle remplie de tas de sachets plastiques avec quelques autres ordures.
«  Notre population a besoin dêtre rééduquée sur tant de choses notamment celles liées à lenvironnement. Bamako souffre dun réel problème dassainissement. Je ne parle pas des eaux souillées dans les caniveaux. Mais regarder autour de vous comment ,les sachets plastiques sont éparpillés partout et abandonnés. Chacun les jette sans craindre pourtant, cela salit nos quartiers. Il faut que les autorités du pays prennent des mesures contre ces pratiques dangereuses» ,explique Moussa Wele Diallo, chef de famille
Ensuite il dira que dans les grands pays, ces sachets sont utilisés à des fins utiles après le recyclage. Par ces propos notre interlocuteur voudrait bien que nos pays prennent exemple sur ces pays développés dont une grande quantité de sachets plastiques sont recyclés pour servir dans dautres chantiers. En 2020, le taux de recyclage des emballages sétablit à 68% en France. Ce chiffre a permis déviter des millions de tonnes démissions de gaz à effet de serre.
La deuxième situation qui fait que les sachets plastiques se trouve jetés partout à Bamako, est labsence de véritable politique de tri aux fins de recyclage. Létat nen dispose pas, et na ni politique de recyclage ni de réelle stratégie de ramassage des sachets. A notre connaissance,il nen existe pas dabord une entreprise de recyclage au Mali au compte de lEtat. Il y a la Direction Nationale de lAssainissement et du contrôle des Pollutions et de Nuisances (DNACPN) qui a pour mission délaborer des éléments de la politique nationale en matière dassainissement et du contrôle des pollutions et des nuisances et den assurer lexécution. Des privées il y en a. Par ce vide, certains citoyens se débarrassent des sachets nimporte comment et nimporte où. Selon une enquête du projet EJOM (Emploi des Jeunes crée des Opportunités ici au Mali) et de lUnion Européenne réalisé en 2020 sur la gestion des sachets plastiques à Bamako, environ 50% des déchets plastiques ménagers ne sont pas collectés et finissent par encombrés les rues ou jetés sur les berges du fleuve Niger.
«  Létat ne dispose pas dune politique adaptée dans la gestion des déchets en général et des déchets plastiques en particulier. La pollution de notre environnement peut être expliquée par cette inadaptation de politique gouvernementale à notre contexte. Il va falloir que lEtat revoit sa politique dassainissement en se penchant vers le recyclage des déchets », confie un Agent du ministère de lEnvironnement et de lAssainissement sous couvert de lanonymat
Impact des Sachets plastiques non recyclés sur lenvironnement
Daprès des données statiques dEJOM et de lUE sur le recyclage des déchets plastiques à Bamako, seulement 48% sont recyclés ou réutilisés par des Groupement dIntérêts Economiques (GIE). Ce qui laisse entendre quun taux de 52% des déchets plastiques nest pas recyclé. Cet important pourcentage des déchets plastiques non recyclé finira par polluer lenvironnement et les cours deau créant des inondations. Ils sont aussi le plus souvent incinérés dans les dépôts de transit dégageant ainsi le gaz à effet de serre à partir de la fumée. Cette fumée qui se dégage de la brulure des déchets plastiques a un impact considérable sur le climat.
Ibrahima SACKO