14 août 2022

Mali-LE MOUVEMENT POUR LE MALI : LANCEMENT DE LA DISTRIBUTION DE MASQUES

Le port de bavette joue un rôle essentiel dans la lutte contre le coronavirus. Raison pour laquelle, le parti politique  Mouvement Pour le Mali (MPM) a distribué 20 000 masques à la population malienne, le samedi 19 décembre 2020 à la place de l’indépendance. Cette donation continue sur les six communes de Bamako ainsi que les différentes régions du Mali.

Afin d’assurer la santé de tous les maliens, la commune 5 du district de Bamako en partenariat avec le partie ENSUP ont coordonné ce  bon geste pour le parti politique Mouvement pour le Mali. Pendant 4 jours, tous les maliens auront les masques de la part du MPM. Car, cet acte ne se limite pas aux six communes de Bamako mais, les différentes régions du Mali auront également leur cache-nez. « La distribution des masques prendra trois ou quatre jours car on a des représentants partout. On les envoie et ils les distribuent ». a précisé, Mme Dembelé Gogo Kaba Diakité, 3e   vice présidente du MPM.

En outre, vu le ravage de cette pandemie dans le monde en générale et le Mali en particulier surtout ces derniers temps. La coordinatrice générale du parti MPM dans la commune 5, Mme Doumou Aminata Camara conseille les maliens de porter ces manques quotidiennement, laver les mains avec le savon ou le gel hydro alcoolique, respecter les mesures de prévention (1m). Elle demande aussi aux maliens de croire à cette maladie qu’ils sachent que ce n’est pas une comédie ni blague.

En tout cas, les bénéficiaires de ces bavettes ont remercié l’Exe honorable Hadi Niangadou qui est le président du parti MPM. « Je suis heureux ;  j’ai eu le mon masque. Et, pour cette initiative, je prie pour le MPM ! » Bakary Doucouré, bénéficiaire.  Sitan Traoré, âgée de 6 ans a attiré l’attention des enfants à son âge de porter ces cache-nez contre le coronavirus. Selon Harouna Soumaré, vu les pouciers à Bamako et la maladie les maliens doivent porter ces masques. Le Mouvement Pour Mali/Mali ”ko o y é yèrè ko yé” !

Adam Maïga